Pour de nouvelles conquêtes féministes en EUROPE

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, nous, organisations et personnalités du Forum européen de Marseille, nous engageons aux côtés des femmes qui ont, dans le monde entier, pris la parole contre la domination patriarcale et pour l’égalité.

La lame de fond féministe mondiale dont « Me too » ou « Time’sUp » sont les noms, mais aussi les luttes courageuses des femmes Polonaises, Espagnoles et Croates contre les gouvernements réactionnaires qui voulaient interdire ou réduire l’avortement, indiquent que nos sociétés sont prêtes à se battre pour défendre les droits des femmes, mais aussi pour arracher de nouvelles conquêtes.

La lutte pour l’égalité femme-homme est un combat émancipateur aussi fondamental que les questions sociales, démocratiques, pacifiques et écologiques. Elle doit être une priorité au sein de l’Union européenne et dans les rapports de l’Europe avec le monde. Cela implique une politique transversale qui prenne en compte tous les aspects de la vie, depuis l’égalité salariale jusqu’à la mise en place de services publics libérant du temps pour les femmes et se préoccupant mieux de leur santé. Cela implique la ratification et la mise en œuvre effective de la Convention d’Istanbul, ainsi que la protection des femmes migrantes qui, sous le régime d’inhospitalité actuel dans l’Union, sont en proie aux trafics et aux formes de violences et d’esclavagisme les plus arriérées.

Parce que cette politique volontariste exige la rupture avec l’austérité et la précarisation du travail, avec le militarisme et l’Europe forteresse, nous pensons que l’unité et les convergences des luttes de femmes sont fondamentales pour changer l’Europe.

Nous participerons activement aux initiatives du 8 mars 2018, et appelons, comme une continuité, les organisations féministes d’Europe à faire entendre leurs revendications et partager leur expérience lors du prochain forum européen progressiste qui se tiendra du 9 au 11 novembre prochains en Espagne.